• 5 OCTOBRE

    1465

    Les grands seigneurs du royaume concluent la paix avec le roi Louis XI à Conflans (aujourd'hui Conflans Sainte-Honorine).
    Le roi Louis XI a accédé au trône quatre ans plus tôt, à l'âge de 38 ans, après avoir lui-même beaucoup combattu son père Charles VII sans craindre de le trahir au profit des Bourguignons.
    A son avènement, il bénéficie du soutien actif du riche et puissant duc de Bourgogne, le grand duc d'Occident Philippe le Bon. De façon fort peu royale, il se venge des serviteurs de son père qui l'avaient combattu pour le bien de l'Etat.
    Révolté contre son père, Louis XI voit se lever contre lui et le pouvoir ferme qu'il impose son frère Charles, duc de Berry, dit "Monsieur Charles".
    Les ducs de Bretagne et de Bourbon ainsi que Charles le Téméraire se sont alliés à lui.
    Leur coalition forme la ligue du Bien public.
    Après l'indécise bataille de Montlhéry, le roi est contraint de négocier.
    Par des paix séparées, il doit rendre des villes de la Somme au Téméraire, et donner la Normandie à son frère Charles, qui lui cède le Berry.
    Le chancelier Guillaume Jouvenel des Ursins, ancêtre du sociologue Bertrand de Jouvenel, figure parmi ces fidèles serviteurs de Charles VII qui seront un temps embastillés. Dunois, le vainqueur de Castillon, est écarté du Conseil du roi. A l'opposé, les grands seigneurs qui avaient été écartés par Charles VII reviennent en grâce, à l'exemple de Jean V d'Armagnac ou du duc d'Alençon

    1789

    Les Parisiennes réclament du pain
    Quelques milliers de femmes se rendent au château de Versailles en fin d'après-midi. Lassées de la disette et du coût de la vie trop élevé, elles exigent des changements de la part du roi Louis XVI. Dans la nuit du 5 au 6 octobre, il accepte les décrets qu'il avait refusés jusqu'alors. Les parisiens veulent ramener la famille royale à Paris et ils envahissent le château. Le roi et la reine contraints d'obtempérer, s'installeront dans le Palais des Tuileries où ils deviendront prisonniers des Français.

    1793

    Adoption du calendrier républicain.

    1795

    Première intervention de Bonaparte
    Le commandant en chef de l'armée de l'intérieur, Paul Barras, fait appel au jeune et inconnu général Napoléon Bonaparte pour réprimer une insurrection royaliste à Paris. Mécontents des dispositions prises par la Convention "thermidorienne", qui visent à empêcher une restauration de la monarchie, les royalistes se révoltent. Une partie de la garde nationale et un groupe de sans-culottes prennent les armes. Mais la répression et trop forte ce 13 vendémiaire de l'an IV, Bonaparte mitraille les insurgés royalistes sur les marches de l'église Saint Roch, au coeur de Paris. Choisi par Barras sur les conseils de sa maîtresse, Joséphine de Beauharnais, l'action du futur empereur ce jour-là lui vaudra la main de la belle Joséphine en mars 1796 et le commandement de l'armée d'Italie.

    1877

    Reddition de Chef Joseph, chef des indiens Nez Percés.

    1880

    Mort d'Offenbach
    Le compositeur Jacques Offenbach meurt à Paris après avoir inventé un nouveau genre : l’opérette. Ses œuvres, usant souvent de la mythologie grecque, sont des satires de l’esprit et de la société du Second Empire. Mais Offenbach est aussi l’auteur des contes d’Hoffmann, opéra fantastique inspiré par l’écrivain allemand.

    1896

    Visite du Star de Russie Nicolas II en France.
    Un geste symbolique met en évidence l'excellence des relations diplomatiques qui sont désormais celles de la France avec la Russie depuis les accords signés en 1892 et 1894.
    L'événement majeur, ce jour est la visite du jeune tsar Nicolas II et de son épouse Alexandra.
    Il pose la première pierre du pont Alexandre III qui sera jeté sur la Seine en face de l'esplanade des Invalides.


    1905

    Les frères Wright effectuent un vol de 38 minutes.

    1914

    Premier combat aérien
    Pendant la première guerre mondiale, l'Aviatik du lieutenant allemand Von Zangen est abattu, près de Reims, par le Voisin III du sergent Frantz et du caporal Quénault. Ce combat est considéré comme étant le premier à s'être déroulé dans les airs. Avant le premier conflit international, les avions militaires étaient utilisés pour photographier les positions des belligérants. Ils servaient donc d'informateurs et n'étaient pas armés.

    1930

    Un dirigeable britannique, le R 101 s'écrase dans les environs de Beauvais (France).
    les dirigeables avaient été inventés par un allemand, le comte Zeppelin, en 1901.
    On pensait alors que les dirigeables auraient un bel avenir.
    L'Allemagne, l'Angleterre et les USA en construisirent un grand nombre.
    Hélas, ces aéronefs étaient facilement inflammables et il se produisit de fréquents accidents.

    1931

    Les aviateurs américains Clyde Pangborn et Hugh Herndon réussissent la première traversée sans escale du Pacifique et se posent dans l'Etat de Washington 41 heures après avoir décollé du Japon

    1936

    De nombreux chômeurs manifestent dans toute l'Europe.

    1944

    En France, on accorde le droit de vote aux femmes.

    1962

    Sorti du premier tube des Beatles
    Le premier single des Beatles, "Love me do" sort en Grande-Bretagne. Enregistré à Londres sous la direction du chef d'orchestre George Martin, le disque monte à la 17ème place du hit-parade. En février 1963, il atteindra le première place, la carrière des Beatles est lancée.

    1968

    Première émission de « Radioscopie »
    Jacques Chancel présente sa première émission intitulée « Radioscopie » et diffusée sur France Inter. Chaque jour de la semaine, il accueillera de nombreux invités issus de divers domaines et avec lesquels il s’entretiendra durant une heure. Les personnalités les plus en vogue telles que Barthes, Malraux, Sartre, Giscard d’Estaing ou Mendès-France seront ainsi reçues et l’émission remportera un véritable succès auprès des auditeurs. Elle sera diffusée jusqu’en 1982 avant d’être à nouveau sur les ondes de 1988 à 1990.

    1999

    Tragique accident ferroviaire à Paddington près de Londres : 150 morts et 140 blessés.


    Naissances :


    1641 Françoise Athénaïs de Montespan à Lussac-les-Châteaux (Poitou, France) (décédée le 27 mai 1707 à Bourbon-l)

    Fille de Gabriel de Rochechouart, prince de Tonnay-Charente, duc de Mortemart, Françoise épouse le marquis de Montespan à 23 ans puis ravit à son amie Mlle de La Vallière le coeur du jeune roi Louis XIV.
    Se faisant prénommer Athénaïs selon la mode précieuse du temps, elle devient la maîtresse du roi en 1667 et quelques années plus tard sa favorite. Leurs six enfants survivants seront tous légitimés. Par sa beauté, sa culture et son esprit volontiers mordant, elle remplit son rôle de reine officieuse et contribue au rayonnement de la Cour. Compromise dans l'«affaire des Poisons» en 1681, la marquise de Montespan doit laisser sa place à Mme de Maintenon, la gouvernante de ses enfants, que le roi épousera plus tard en secret.


    1713 Denis Diderot à Langres (décédé le 31 janvier 1784 à Paris)


    Denis Diderot est à l'origine de l'Encyclopédie, une somme de toutes les connaissances du XVIIIe siècle. Ilnaît le 5 octobre 1713 dans la famille d'un coûtelier aisé de Langres, en Champagne.

    On le destine à l'état ecclésiastique mais il perd très vite la foi et mène une vie de bohème jusqu'à son mariage, à l'âge de 30 ans. C'est l'époque où il fait la connaissance de deux penseurs également anticonformistes, Rousseau et Grimm.

    Diderot commence alors à publier quelques écrits philosophiques. La notoriété lui vient en 1749 avec sa Lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient, où il affiche son athéisme («Il est très important de ne pas prendre de la ciguë pour du persil mais nullement de croire ou de ne pas croire en Dieu», écrit-il notamment avec ironie). Résultat: deux mois de détention au fort de Vincennes.

    C'est alors que le libraire Le Breton lui soumet le projet d'une Encyclopédie, projet dans lequel Diderot se jette à corps perdu, sans renoncer pour autant à de nombreuses publications personnelles

    1864 Louis Lumière, inventeur du cinéma avec son frère Auguste

    1939 Marie Laforêt

    Décès :

    1837 Hortense de Beauharnais à Arenenberg (Thurgovie, Suisse)
    (née le 10 avril 1783 à Paris)

    Hortense est la fille de Joséphine de Beauharnais et de son premier mari, le général Alexandre de Beauharnais, guillotiné sous la Révolution.

    Sur une injonction de son beau-père Napoléon Bonaparte, elle épouse à contrecoeur, le 4 janvier 1802, Louis Bonaparte, frère du Premier Consul, un personnage au demeurant terne et désagréable... Elle-même, belle et intelligente, était follement amoureuse de Michel Duroc, aide de camp et ami de Bonaparte, futu Maréchal de France, et eut préféré convoler avec lui.

    Le couple a trois enfants : Napoléon-Charles, Napoléon-Louis et Louis-Napoléon. Ce dernier, qui survivra à ses frères deviendra Napoléon III. Installés par Napoléon 1er sur le trône de Hollande en 1806, Louis et Hortense affichent au grand jour leur mésentente. La reine a des liaisons avec différents officiers bataves et sa conduite légère jette le doute sur la légitimité de ses enfants !

    En 1810, le couple se sépare et Hortense, à Paris, anime un salon brillant. De sa liaison avec le comte de Flahaut, fils naturel de Talleyrand, elle a en 1811 un garçon qui deviendra duc de Morny sous le règne de son demi-frère. La deuxième Restauration, en 1815, l'oblige à s'exiler sur les bords du lac de Constance, au château d'Arenenberg.

    1918 Roland Garros


    Aviateur, auteur d'un exploit qui fera date, comme celui de Blériot en 1909.
    Il traverse la Méditerranée. Il est à bord d'un Morane et met 7 h 53 min à franchir les 730 km qui séparent Saint-Raphaël de Bizerte, avec un parcours au-dessus de l'eau de 500 km.

    2000 Pierre Bordas, créateur en 1946 des éditions Bordas avec son frère Henri.

    C'est sa fête : Fleur

    Née au XIVe siècle dans une famille de 19 enfants, cette religieuse se voue au service des malades à l'hospice de Beaulieu, dans le Quercy, où elle est restée très populaire.
    Nos modernes hommes de marketing ont imaginé de faire de ce jour la Fête des Fleurs ! ! !
     


  • Commentaires

    1
    hohiss
    Dimanche 5 Octobre 2008 à 08:48
    ouai, chef Joseph, c'est bien de pas l'oublier....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :