• 28 SEPTEMBRE

    1106

    La Normandie retrouve l'Angleterre à Tinchebray
    Après la mort de Guillaume le Conquérant, le royaume anglo-normand fut provisoirement partagé, l’Angleterre revenant à Guillaume le Roux et la Normandie à son frère Robert Courteheuse. Mais après la mort douteuse du souverain anglais, victime d’un accident de chasse, c’est le dernier fils de Guillaume le Conquérant, Henri, qui s’empare de la couronne d’Angleterre, la soufflant à un Robert impopulaire. Cette guerre fratricide se termine lors du combat de Tinchebray, en Normandie. Henri Ier d’Angleterre inflige une sévère défaite à son frère Robert, le fait prisonnier et prend le commandement de la Normandie. Celle-ci est à nouveau rattachée à l’Angleterre.

    1567

    Tentative d’enlèvement de Charles IX
    Redoutant les conséquences des négociations de Catherine de Médicis avec l’Espagne catholique, le prince de Condé organise l’enlèvement du roi Charles IX. Mais le projet échoue. C’est ainsi que s’ouvre la seconde guerre de Religion. En novembre, les protestants essuieront une défaite cuisante contre le duc de Montmorency à Saint-Denis et se décideront à signer la paix de Longjumeau.

    1905

    La revue allemande Annalen der Physik publie un article sur une mystérieuse théorie de la relativité, ultérieurement qualifiée de «théorie de la relativité restreinte». L'auteur est un scientifique de 25 ans qui signe Albert Einstein et n'a même pas encore son doctorat ! Il va en quelques années chambouler la physique classique héritée d'Isaac Newton et ouvrir un champ immense à la science...

    1939

    Au lendemain de la conquête de Varsovie par les troupes allemandes, Hitler et Staline signent un traité pour le partage de la Pologne. Ce n'est jamais que la quatrième fois en deux siècles que ce pays fait l'objet d'un partage entre ses dangereux voisins.

    1958

    A l'invitation du général Charles de Gaulle, les Français votent par référendum pour une nouvelle Constitution. Rédigée sous l'égide de Michel Debré, elle marque la naissance de la Cinquième République...

    1978

    Décès du Pape Jean Paul 1er
    33 jours seulement après son accès sur le trône pontifical Albino Luciani, Jean Paul 1er, meurt soudainement. La religieuse chargée de le réveiller à cinq heure du matin l'a trouvé mort dans son lit, victime d'un infarctus. Réputé pour sa douceur et sa sensibilité à l'égard de la condition ouvrière, le Pape était le fils d'un maçon socialiste et d'une employée d'hospice. Le 22 octobre, c'est le polonais Karol Jozef Wojtyla qui lui succèdera sous le nom de Jean Paul II.

    1983

    Première diffusion des Cités d'Or
    Antenne 2 diffuse pour la première fois "Les Mystérieuses Cités d’Or", dessin animé issu d’une collaboration entre des entreprises françaises, luxembourgeoises et japonaises. Série constituée de 39 épisodes de 28 minutes, elle retrace le parcours du jeune orphelin Esteban qui part de Barcelone pour découvrir les cités d’Or mais aussi, et surtout, son père. Il rencontre lors de son périple la jeune inca Zia et Tao, descendant du peuple Mu, qui l’accompagnent tout au long de son périple.

    1985

    Bob Cornell atteint 331 km/h en moto.

    1991

    Le sorcier du jazz ne jouera plus
    Le trompettiste américain Miles Davis meurt à 65 ans. Pionnier du jazz "moderne", le jazz-rock, Miles est un provocateur et un dandy. Après avoir débuté avec Charlie Parker en 1946, il forme en 1955 un quintet de rêve avec John Coltrane, Red Garland, Paul Chambers et Philly Joe Jones. Il joue, selon son expression, "de la grande musique noire".

    1992

    Naissance d'Arte
    La chaîne de télévision franco-allemande accède au cinquième réseau hertzien en France. Diffusée uniquement sur le câble et le satellite depuis le mois de mai, la chaîne culturelle européenne peut être désormais regardée dans toute la France sur le canal 5.

    1994

    Naufrage dans la mer Baltique du ferry l'Estonia.


    Naissances :

    1754 Louis XVI à Versailles

    1841 Georges Clemenceau à Mouilleron-en-Pareds (Vendée)
    (décédé le 24 novembre 1929 à Paris)

    Georges Clemenceau est un médecin vendéen entré en politique au début de la IIIe République. Orateur de talent, il prend la tête de la gauche que l'on dit «intransigeante» ou «radicale» mais s’en tient longtemps à un rôle d'opposant qui lui vaut le surnom de «tombeur de ministères» .
    Il fonde en 1901 le premier parti politique français, le «parti républicain radical» et entre pour la première fois au gouvernement en 1906 (à 65 ans !).
    Il mène à son terme la séparation des Églises et de l'État avant de revenir dans l’opposition où il s'affirme comme un partisan déterminé de la revanche sur l’Allemagne, vainqueur de la France en 1870-1871.
    Quand éclate la Grande Guerre, en 1914, Clemenceau multiplie les attaques verbales contre le gouvernement et l'état-major. Du fait de sa détermination à poursuivre la guerre jusqu'à la victoire totale, il est appelé à la tête du gouvernement en 1917. Il y gagne les surnoms de «Tigre» et «Père de la Victoire». Avec affection, les poilus des tranchées l'appellent plus simplement «Le Vieux».
    Par haine de l'Allemagne, Clemenceau introduit dans le traité de paix de Versailles des termes humiliants qui serviront plus tard les desseins d'Adolf Hitler. Pas plus que les autres chefs alliés, il ne peut empêcher l'éclatement de l'Autriche-Hongrie en une myriade de petits États vindicatifs et indéfendables qui se révéleront des proies idéales pour le IIIe Reich hitlérien.

    1934 Brigitte Bardot

    Décès :

    1895 Louis Pasteur à Marnes-la-Coquette (né le 27 décembre 1822 à Dole)

    Louis Pasteur, natif de Dole (Jura), est sans doute le savant le plus populaire qu'ait connu l'humanité à ce jour. Étudiant les fermentations, il découvre qu'elles naissent dans des microorganismes. C'en est fini de la croyance en la génération spontanée ! Il invente en conséquence une technique de chauffage qui protège la bière et le lait contre les ferments ; c'est la «pasteurisation».

    Il révèle l'existence des «microbes» en enquêtant sur la maladie des vers à soie dans la vallée du Rhône. Le corps médical et le public comprennent ainsi qu'il est possible, grâce à l'hygiène, de se protéger contre les maladies transmises par les microbes. Il s'ensuit une amélioration notable de l'espérance de vie partout dans le monde.

    Ses succès valent à Pasteur fortune et considération. Mais le meilleur reste à venir.

    Le 6 juillet 1885, tandis que la France de la IIIe République est à son zénith, Louis Pasteur reçoit dans son cabinet parisien un petit berger alsacien, Joseph Meister, qui a été mordu par un chien enragé et exige des soins immédiats. Le savant prend le risque de lui inoculer un nouveau vaccin de son invention. Et à son grand soulagement, l'enfant sort guéri de l'épreuve.

    Au sommet de la gloire, Pasteur en profite pour lancer une souscription en vue de fonder à Paris l'Institut qui portera son nom. C’est le premier institut de recherche scientifique au monde. Le savant le dirigera jusqu'à sa mort, en 1895, et y repose depuis lors.

    Les élèves de Louis Pasteur multiplient les découvertes que viennent couronner huit prix Nobel, dont les professeurs Jacob, Monod et Lwoff en 1965. En 1921, Albert Calmette et Camille Guérin mettent au point le vaccin BCG contre la tuberculose. En 1983, le professeur Luc Montagnier découvre le virus du sida.



    C'est sa fête : Venceslas

    Couronné duc de Bohême à l'âge de 14 ans, en 921, le prince Venceslas est assassiné huit ans plus tard par son propre frère, qui convoite le trône. Il meurt en priant Dieu de pardonner à l'assassin. Sa ferveur chrétienne lui vaut d'être bientôt canonisé et de devenir le saint patron de la Bohême (aujourd'hui, la République tchèque).


  • Commentaires

    1
    hohiss
    Lundi 29 Septembre 2008 à 22:39
    merci de ce rattrapage ^^
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :