• 19 SEPTEMBRE

    - 480

    Défaite héroïque de Léonidas aux Thermopyles
    Entouré de sept cents volontaires spartiates, thébains et platéens, Léonidas Ier, roi de Sparte, résiste héroïquement aux plusieurs milliers de Perses qui l’entourent. Le chef des Lacédémoniens et ses hommes luttent jusqu’à la mort pour couvrir le retrait du gros des troupes grecques. En effet, certainement suite à une trahison, les Perses avaient trouvé le moyen de prendre les Grecs à revers, contournant ainsi leur plan de défense. Les grecs se replient alors pour se concentrer sur l’isthme de Corinthe. Quant à Athènes, elle sera saccagée par les Perses et le Parthénon, alors en bois, sera incendié.

    1356

    Défaite de Poitiers
    L'armée française est écrasée par les archers anglais lors de la première véritable bataille de la guerre de Cent ans (1356-1453). Le Roi de France, Jean II Le Bon, et son fils, Philippe le Hardi, sont faits prisonniers. Le Prince Noir les conduit à Bordeaux.

    Arrestation de Gilles de Rais
    Le fidèle compagnon d'armes de Jeanne d'Arc est accusé du meurtre de plusieurs centaines de jeunes garçons. Il est arrêté et écroué au château de Nantes. Au cours de son procès, il reconnaît ses crimes "avec grandes effusions de larmes". Dans l'imaginaire populaire, Gilles de Rais est souvent identifié à Barbe-Bleue.

    1551

    Naissance de Henri III
    Le troisième fils de Henri II et de Catherine de Médicis est baptisé Alexandre-Edouard à sa naissance. Il deviendra Henri lors de sa confirmation. Sa mère le fera élire Roi de Pologne en 1573 à 22 ans. Il n'aura pas le temps d'exercer cette fonction car il est brutalement appelé à succéder sur le trône de France à son frère, Charles IX. Henri III sera souvent critiqué pour sa personnalité complexe et son goût pour les "mignons".

    1648

    Pascal découvre le vide !Le 19 septembre 1648, tandis que Paris se débat dans les troubles de la Fronde, Blaise Pascal (25 ans) poursuit ses travaux à Clermont dans une totale indifférence aux événements de la capitale. Au sommet du Puy de Dôme, avec son beau-frère, il apporte la preuve de l'existence du vide et de la pression atmosphérique en montrant que le niveau de mercure dans un baromètre de Torricelli descend à mesure que l'altitude augmente.

    L'impact de cette expérience a été si fort que le Pascal (Pa) est devenu une unité de mesure représentant des Newton (encore quelqu'un de connu) par mètre carré (N/m/m).


    1759

    Chute de Québec
    Bombardés par la marine britannique depuis deux mois, les Français assiégés dans Québec capitulent. Le capitaine John Knox prend possession de la ville qui n'est plus qu'un champ de ruines. Le 13 septembre précédent, l'infanterie britannique avait défait les troupes françaises lors de la bataille des plaines d'Abraham, bataille au cours de laquelle Montcalm avait été tué. Les 15 000 habitants de la province deviennent sujets de la couronne d'Angleterre. L'armée française se replie sur Montréal qui tombera à son tour aux mains des Anglais un an plus tard.

    1783

    Les frères Montgolfier bluffent Versailles
    Devant la cour réunie par un Louis XVI féru d'inventions, les deux frères réussissent l'exploit de faire voler un ballon de 400 mètres cubes emmenant à son bord un coq, un canard et un mouton. L'idée d'inventer un ballon à air chaud était venue à Joseph en novembre 1782.

    1811

    Les sapeurs-pompiers deviennent militaires
    A la suite d'un terrible incendie qui ravage l'ambassade d'Autriche à Paris au mois de juillet 1810, Napoléon Ier décide de remplacer les anciens gardes-pompiers par un bataillon de sapeurs-pompiers qui sera désormais militarisé, caserné et portera l'uniforme. En mars 1967, le corps des sapeurs-pompiers de Paris sera érigé en brigade de l'arme du génie. Leur devise :" Sauver ou périr.

    1812

    Début de la retraite de Russie de Napoléon.
    napoléon 1er commence à évacuer Moscou.
    En traversant le Niémen le 24 juin 1812, Napoléon s'était engagé sur la route fatale.
    Tout d'abord, les généraux russes refusèrent le combat, faisant le vide devant les envahisseurs.
    A Smolensk, le conquérant crut tenir ses ennemis, mais de nouveau ils se dérobèrent.
    Enfin, le 7 septembre, il parvint à battre Koutousov à la Moskova, victoire sanglante mais inutile puisque les Russes parvinrent à s'échapper.
    Une semaine plus tard, Napoléon arrivait devant Moscou et s'installait au Kremlin, convaincu que le tsar Alexandre allait demander la paix.
    Cruelle déception:
    l'empereur dut fuir la ville ravagée par l'incendie (le gouverneur Rostopchine avait fait enlever les pompes) et, lorsqu'il put revenir à Moscou, il vit ses avances au tsar déclinées.
    Le 19 octobre, après avoir perdu un temps précieux en vaine attente, il dut se résoudre à la retraite.
    Pour éviter les régions déjà dévastées par sa propre armée, il descendit vers le Sud, mais se heurta à Koutousov et dut reprendre la route de Smolensk.
    Le froid chaque jour plus rigoureux, le manque de vivres, le harcèlement des Cosaques décimèrent les colonnes.
    Les souffrances de la Grande Armée devinrent atroces.
    Au passage de la Berezina (25-29 novembre), le gros des troupes échappa de peu à la catastrophe.

    1870

    Début du siège de Paris par les Prussiens
    La capitale est encerclée par les troupes prussiennes. La ville est bombardée chaque jour. Les hommes valides, sous le commandement de Gambetta, sont enrôlés pour desserrer le blocus qui va durer cinq mois, dans le froid et la faim, malgré les différentes tentatives de sortie des Parisiens. La France capitule le 28 janvier 1871.

    1899

    Dreyfus grâcié
    Le président de la République Emile Loubet, suivant l'avis de son président du Conseil, Waldeck-Rousseau, gracie Alfred Dreyfus, qui avait été condamné quelques jours auparavant à 10 ans de réclusion lors de la révision de son procès. L'officier français, accusé à tort d'avoir divulgué des informations militaires à l'armée allemande lors de la guerre de 1870, avait été condamné à la déportation à vie sur l'île du Diable en Guyane en décembre 1894. La mobilisation des dreyfusards, et notamment de Emile Zola, avait permis qu'il soit rejugé. Dès le lendemain de la grâce présidentielle, Alfred Dreyfus est remis en liberté. L'"affaire" qui a divisé la France pendant cinq ans s'apaise.

    1921

    Inauguration de la première autoroute à Berlin.

    1934

    Bruno Hauptmann est arrêté à New York et inculpé de l'enlèvement du bébé Lindbergh.

    1939

    Arrestation du menuisier Richard Hauptmann pour l'enlèvement et le meurtre du bébé de l'aviateur Lindbergh (premier à traverser l'Atlantique en avion en 33 h). Malgré les preuves flagrantes (les billets numérotés de la rançon retrouvés chez lui) il clamera son innocence et sera exécuté.

    1949

    Le franc est dévalué de 22,4 %.

    1957

    Dalida reçoit un disque d’or pour Bambino
    Le premier titre de Dalida s’intitule "Madonna". Elle devra attendre son troisième 45 tours pour obtenir les faveurs du public. Matraqué pendant des mois sur Europe 1, Bambino est le premier disque d’or de la chanson française. Il récompense l’artiste pour 300 000 exemplaires vendus.

    1985

    Violent tremblement de terre à Mexico: 7.000 morts au moins.

    1991

    découverte d'un corps vieux de plus de 5000 ans

    Alors qu'ils grimpaient à 3200 mètres d'altitude dans un glacier des Alpes Autrichiennes, deux Allemands découvrent un corps prisonnier de la glace. Quelques jours plus tard, les autorités autrichiennes font descendre le corps à Innsbruck, dans le but de l'étudier. L'homme du glacier sera surnommé Otzi. Il mesure 1,50 mètre, et était allongé dans la glace avec son arc et ses flèches. Il s'est probablement endormi lors d'une tempête de neige, puis est mort de froid alors que son corps commençait à geler. C'était vers 3350 av. J.C.

    On parle de corps et non de squelette car Otzi a été retrouvé entierement recouvert de sa peau. Il a été abimé par le temps, mais la glace l'a conservé à la manière d'une momie.

    Naissances :

    1922 Émil ZATOPEK (décédé le Mardi 21 novembre 2000)

    Coureur de fond tchèque né le 19 Septembre 1922 à Korpivnice (République Tchèque) et décédé le 21 Novembre 2000.
    Emil Zatopek est le héro des jeux olympiques d'Helsinki en 1952.
    Il remportant l'épreuve de 10000 mètres, 5000 mètres et le marathon en se débarrassant facilement de tous ces concurrents. C'est le seul à ce jour à réussir l'exploit de remporter ces 3 courses au cours d'une même édition des jeux

    C'est sa fête : Émilie

    La sainte du jour, Émilie de Rodat, a fondé à Villefranche-de-Rouergue l'institut des Soeurs de la Sainte-Famille, pour l'instruction des filles pauvres et le soin des malades à domicile. Elle est morte le 19 septembre 1852.
     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :