• 1 NOVEMBRE

    1179

    Louis VII fait sacrer son fils, le futur Philippe-Auguste.
    Fils d'Adélaïde de Savoie et de Louis VI le Gros, Louis VII lui succéda à l'âge de dix-sept ans, le 1er août 1137, un mois à peine après son mariage avec Aliénor d'Aquitaine.
    Actif et batailleur, il avait été détourné de sa vocation - le cloître - en 1131, par la mort de son frère aîné Philippe.
    Associé dès ce moment au trône, il garda une grande dévotion et une soumission à l'Eglise qu'on jugea parfois trop passive.
    Louis VII dut attendre 1165 pour avoir enfin un fils.
    En effet, Aliénor d'Aquitaine ne lui avait donné que deux filles, ce qui pesa lourdement dans la décision du roi de divorcer (en 1152, le concile de Beaugency annula le mariage pour consanguinité).
    Deux ans plus tard, il avait épousé Constance de Castille qui mourut en couches en octobre 1160, sans lui laisser d'héritier mâle; aussi, quarante jours plus tard, le roi épousa-t-il Adèle de Champagne, la fille du puissant Thibaud II qui mit au monde, le 21 août 1165, le futur Philippe-Auguste.
    Pendant ce temps, Louis VII, admirablement secondé par Suger, abbé de Saint-Denis, avait maintes fois quitté son domaine pour aller en pélerinage à Sainte-Jacques de Compostelle ou à Cantorbéry, et surtout diriger la deuxième croisade (1147-1149).

    1347

    La peste noire, importée de Crimée par des galères génoises, débarque à Marseille. Un mois plus tard, elle atteint la Corse et Aix-en-Provence. En janvier 1348, elle est à Arles et Avignon où, en six semaines, elle fait onze mille morts. En avril, la voilà en Auvergne, à Toulouse et Montauban. En juin à Lyon, en juillet à Bordeaux et dans le Poitou. Le 20 août 1348, on la signale à Paris. En décembre, elle atteint Metz...

    La peste se développe d'autant mieux et plus vite que la population est épuisée. Après trois siècles d'expansion démographique, l'Europe est saturée d'hommes que les sols peinent à nourrir. Les disettes, famines et «chertés» se font plus fréquentes et à ces pénuries alimentaires s'ajoute la guerre entre Français et Anglais.

    La peste refait son entrée en France sous le règne de Louis XIII, toujours par le port de Marseille. En 1628-1631, elle touche plusieurs dizaines de cités, de Toulouse à Dijon, et tue encore quelques centaines de milliers de victimes.

    1509

    Les fresques de Michel-Ange à la Chapelle Sixtine sont montrées au public, pour la première fois.

    1628

    Fin du siège de La Rochelle.
    En ce jour de la Toussaint, Louis XIII fait son entrée solennelle dans la ville.
    Il y est accueilli par le cardinal de Richelieu, entré trois jours plus tôt, il est en compagnie de l'archevêque de Bordeaux.
    Le roi a tenu à interdire le pillage accompagnant d'ordinaire la prise d'une ville longtemps assiégée.
    Un des Rochelais catholiques désappointés, s'exclame:
    "Sire, ne soyez point courtois.
    A ces rebelles Rochelais point de pardon: il faut tout pendre!
    Vous m'avez donné la maison d'un parpaillot.
    S'il faut la rendre, je serai sot comme un oison.".
    Le roi fait son entrée dans une ville ruinée et dépeuplée par la famine. La Rochelle figurait parmi les places fortes concédées aux protestants par l'Edit de Nantes, 30 ans plus tôt. A la faveur des troubles consécutifs à la minorité de Louis XIII, les habitants de la ville eurent l'imprudence de se soulever contre le roi. A l'instigation du duc de Buckingham, les Anglais en profitèrent pour débarquer sur l'île de Ré.
    Le siège de la ville, commandé par le cardinal de Richelieu, dura plus d'un an avant que les insurgés ne reconnaissent leur défaite.
    Le 23 août 1628, à Portsmouth, en Angleterre, le duc de Buckingham fut assassiné par un fanatique protestant, John Fulton, tandis qu'il préparait une nouvelle expédition pour venir au secours des Rochelais. Ces derniers durent alors reconnaître leur défaite.


    1755

    Tremblement de terre à Lisbonne.
    Le samedi 1er novembre 1755, Lisbonne (235.000 habitants), est atteinte par trois secousses sismiques d'une exceptionnelle violence puis par plusieurs raz de marée. La très belle capitale du Portugal, qui doit sa prospérité à un immense empire colonial, est presque entièrement détruite par le séisme et par l'incendie qui lui fait suite. 60.000 victimes restent sous les décombres. Beaucoup d'entre elles meurent dans l'effondrement des églises, où elles assistaient à l'office de la Toussaint.
    Le tremblement de terre est ressenti dans toute l'Europe, entraînant des oscillations jusque dans les lochs écossais et les lacs suisses. Les religieux, les prédicateurs et les philosophes, tels Voltaire et Rousseau, y voient l'occasion de débattre de la miséricorde divine et des mérites de la civilisation urbaine. Pragmatique, le ministre marquis de Pombal, homme fort du Portugal, lance une enquête dans tout le pays sur les indices avant-coureurs du séisme. C'est la première fois que l'on tente une explication scientifique des tremblements de terre. Deux siècles plus tard, l'humanité est encore loin de maîtriser ceux-ci.

    1789

    Talleyrand propose la confiscation des biens du Clergé
    Elu comme député du clergé aux Etats généraux et nommé membre du comité de constitution de l'Assemblée Nationale, Talleyrand participe à la rédaction de la Constitution. Le 4 novembre, il suggère la confiscation des biens du clergé pour améliorer l’état des finances de la nation. Il joue un rôle important dans sa mise en place. Il prête serment à la Constitution Civile du Clergé puis démissionne de son poste d'évêque en 1791.

    1814

    Début du Congrès de Vienne.
    En ce jour, le congrès est ouvert officiellement, mais les rapports secrets et les intrigues n'en cessent pas pour autant.
    Depuis plusieurs semaines les diplomates ont entamé leurs conversations.
    Talleyrand a réussi a imposé sa présence pour représenter la France; Metternich est là pour l'Autriche, Nesselrode pour la Russie, Castlereagh pour l'Angleterre, pour la Prusse enfin Humboldt et Hardenberg.
    Ceux qui furent des alliés s'entre déchirent.
    Parmi les problèmes, le sort de la Pologne, celui de la Saxe, celui des Etats italiens.

    1879

    Thomas Edison fait breveter sa lampe à filament en coton carbonisé.

    1894

    La Libre Parole médiatise l'affaire Dreyfus
    Alors que le journal "le Figaro" a eu des renseignements dès le 28 octobre sur l’arrestation d’un officier de l’armée pour trahison, il dévoile le nom de Dreyfus. Son concurrent d’extrême droite, "La Libre Parole", titre le même jour sur cette culpabilité. Vitrine française de l’antisémitisme, le journal de Drumont met immédiatement l’accent sur l’origine juive d’Alfred Dreyfus et en fait un argument a priori de sa culpabilité. Mieux, misant sur une théorie du complot, "La Libre Parole" affirme que l’Etat souhaite étouffer l’affaire parce que Dreyfus est juif. L’emballement de la presse, et notamment chez les nationalistes, monarchistes et catholiques ne tardera pas.

    1914

    Victoire allemande dans la bataille de Coronel
    La rencontre de deux cuirassés de la réputée Royal Navy avec des croiseurs allemands provoque une bataille au large du Chili. Le vice-amiral allemand Maximilien Von Spee parvient alors à couler les deux navires britanniques sans subir d’importants dégâts. Cette victoire inattendue marque les esprits tandis que la Royal Navy tiendra sa revanche lors de la bataille des Falkland.

    1940

    Découverte fortuite de la grotte de Lascaux.
    A la recherche de leur chien fugueur, 4 jeunes gens découvrent une grotte préhistorique sur la commune de Montignac en Dordogne.
    Particulièrement bien conservé, il s'agit d'un des plus riche ensemble d'art préhistorique d'Europe datant probablement de la période magdalénienne (vers -13.000).
    On suppose que ses galeries étaient utilisées à l'occasion de rites cérémoniels magiques.
    Les compositions pariétales représentent des chevaux, des taureaux, des bisons, des cerfs, des antilopes, des bouquetins et de rares figures humaines.
    Les peintures sont à la fois très simples et d'une grande habileté dans la stylisation.
    Le site de Lascaux a mérité d'être surnommé la "Sixtine de la Préhistoire", en référence au chef-d'oeuvre de Michel-Ange.

    1941

    Inauguration à Rushmore, aux Etats-Unis, du monument sculpté dans la roche représentant les quatre têtes des présidents américains.

    1992

    Entrée en vigeur de la Loi Evin
    La loi 91-32 du 10 janvier 1991, dite Loi Evin entre en application. Elle interdit de fumer dans tous les lieux "couverts et fermés affectés à un usage collectif."

    2004

    L'ourse Cannelle est abattue dans les Pyrénées
    Alors que depuis 25 ans la France est censée protéger l’ours brun après avoir ratifié la Convention de Berne, la survie de l’animal dans les Pyrénées s’avère compliquée. Au cours d’une battue au sanglier, la dernière ourse originaire des Pyrénées est tuée par un chasseur. Malgré les différentes tentatives de l’Etat pour permettre à l’animal de se ré-attribuer son environnement, les oppositions sur le terrain et les conflits avec une partie des bergers ne permettent pas de maintenir une population stable et suffisante. La présence d’ours dans les Pyrénées est désormais assurée par les animaux slovènes introduit en 1996 et 1997

    Naissances :

    846 Louis II le Bègue ou le Fainéant, roi de France de 877 à 879

    1939 Bernard Kouchner

    C'est sa fête : Toussaint

    Toussaint est un raccourci qui désigne la fête de «tous les martyrs et de tous les saints». Cette fête a été instituée en 610 par le pape Boniface IV afin d'honorer les martyrs romains dont il avait fait transférer les corps des catacombes au panthéon d'Agrippa, reconverti en église.

    L'Occident a fixé la Toussaint au 1er novembre et fait du lendemain, 2 novembre, la Fête des morts. Par cette disposition, l'Église place symboliquement l'ensemble des défunts sous la protection des saints.

    Les Américains d'origine irlandaise ont acclimaté dans leur pays d'adoption la fête de Hallowe'en (contraction anglaise de la Veille de la Toussaint). Ces réjouissances autour de motifs macabres sont le dernier avatar d'une très ancienne fête celte dédiée au dieu des ténèbres et de l'hiver, Samain.

    En Europe, l'Église catholique a riposté à l'introduction de la fête de Hallowe'en dans les années 1990 par des festivités mieux accordées à la spiritualité chrétienne. Elles mêlent le rock et la prière sous le nom de... Holywins (la Sainteté gagne).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :